Jeunesse

Trois bonnes raisons de lire Big Easy de Ruta Sepetys

Ça fait un petit moment que je n’ai pas parlé d’un bon p’tit roman jeunesse coup de cœur. Aujourd’hui, je vous conseille Big Easy de Ruta Septys, auteure de Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre qui a été encensé par la critique à sa sortie – et qui est dans ma PAL depuis.

Pourquoi le lire ? Suivez le guide !

Pour son univers

Dans Big Easy, on plonge dans la chaleur de la Nouvelle-Orléans des années 50. L’air y est moite et bruyant. On entendrait presque des éclats de voix s’échapper des fenêtres de la maison close de Willie, la tenancière, les pas de Josie dans les ruelles malfamées du Quartier français, le ronronnement de la voiture que le beau Jesse est en train de réparer…

Pour son héroïne

Il y a de ces héroïnes de littérature jeunesse que l’on n’oublie pas. A la manière d’une Katniss Everdeen ou d’une Hermione Granger, Josie Moraine est d’une force incroyable. Elle est la fille d’une prostituée qui n’a rien d’une maman exemplaire. Son plus grand rêve : étudier à la prestigieuse université pour filles Smith. Cette passionnée de littérature qui travaille dans la librairie de son meilleur ami est une femme intelligente et indépendante. Elle ne tombe jamais dans les travers d’une héroïne que la vie n’a pas gâtée. Toujours positive, elle sait se sortir des situations les plus compliquées et a le sens de l’humour. Bref, elle se hisse au panthéon de mes héroïnes ado préférées.

 

Pour sa galerie de personnages secondaires

La grande force du roman de Ruta Sepetys réside également dans son incroyable galerie de personnages secondaires. Willie, la propriétaire du bordel qui veille sur Jo comme sur sa propre fille, Cokie, l’affectueux chauffeur prêt à tout pour aider Jo, Jesse, le jeune et beau mécanicien… Ces personnages atypiques et attachants donnent toute sa saveur au roman. On s’attache à eux dès la première page du livre pour ne les laisser reprendre le cours de leur vie qu’une fois le livre terminé.

Pois

La citation ++

–      Darcy ou Gatsby ? demanda Patrick.

–      Oh, allons bon Patrick ! Tu n’aurais pas pu trouver mieux ? rallai-je. C’est évident. Darcy.

–      Je ne comprends pas pourquoi il est la coqueluche des femmes. Il est tellement complexé ! Gatsby, lui, a du style.

–      Il n’a rien de complexé, insistai-je. Il est seulement un peu timide.

exe_big-easy.indd

Titre : Big Easy

Auteur : Ruta Sepetys

Éditeur : Gallimard

2 Comments

  1. Cess

    26 mars, 2014 at 14 h 58 min

    J’ai hâte de le lire celui-là. J’avais tellement aimé « Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre » de cet auteur.
    Sinon, tu lis Gabrielle !!! C’est TOP ! Qu’est ce que ces livres m’ont fait passer comme émotions !!!

    1. Blablayablog

      28 mai, 2014 at 16 h 30 min

      Oulà !!! Je n’avais pas vu passer ton commentaire. Je suis vraiment désolée.
      Je n’ai pas encore lu Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre, mais il est en attente dans ma bibliothèque 🙂
      Quant à Gabrielle, je l’ai mis en pause pour le moment. Je fais parfois ça avec les livres… Quand je ne suis pas dans de bonnes dispositions, je préfère les mettre de côté pour y revenir plus tard. Mais je le continuerai, c’est certain 🙂
      A+

Laisser un commentaire