Jeunesse, Livres, Loisirs

Salon du livre de Montreuil : 3 (très) bonnes raisons d’y faire un tour

Le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil ouvre ses portes ce mercredi 27 novembre pour 6 jours (du 27 novembre au 2 décembre) de rencontres autour d’une même passion : le livre et la littérature jeunesse. Alors forcément, ça me passionne ! Cette manifestation incontournable pour tous les passionnés du livre accueille les nombreux visiteurs gourmands de littérature. Le thème de cette année : les super héros ! Il y aura de quoi faire !

Au programme, des signatures avec des célèbres écrivains pour la jeunesse, des rencontres thématiques avec des professionnels de l’enfance, des expositions, des remises de prix et plein d’autres surprises. Un salon que j’arpente en long en large et en travers chaque année !

Vous n’êtes jamais allé au Salon du livre de Montreuil ? Voici quelques (très) bonnes raisons qui vous feront regretter d’avoir loupé un tel événement… et vous précipiter à Montreuil dès demain !

1- Pour découvrir plein de livres super géniaux de la mort qui tue !

C’est forcément la toute première motivation pour aller faire un tour au Salon du livre de Montreuil ! Des centaines d’éditeurs spécialisés pour la jeunesse exposent leurs livres de manière parfois très théâtralisée à l’image du stand Pocket ces dernières années aux couleurs d’Hunger Games ! C’est l’occasion idéale pour mettre la main sur les prochains coups de cœur littéraires qui vous feront vibrer. Un conseil : apportez un sac solide ! Vous ressortirez forcément de là les bras chargés de trésors que les libraires des différents stands vous auront conseillés avec passion et amour des livres.

2- Pour rencontrer des auteurs

Le Salon du livre c’est aussi l’occasion de discuter avec vos écrivains préférés, de discuter de Tobie Lolness avec son papa Timothée de Fombelle ou de repartir avec une illustration de Arthur de Pins. Des rencontres chaque fois inoubliables. Cette année encore, des centaines d’écrivains passionnés vont faire le déplacement pour rencontrer leurs fidèles lecteurs et entreprendre de longues séances de signature, comme Jean-Claude Mourlevat pour son recueil de nouvelles Silhouette.

3- Pour découvrir des petits éditeurs

Si tous les grands éditeurs comme Gallimard, Hachette ou L’Ecole des Loisirs sont présents en masse sur le salon, c’est aussi et surtout l’occasion de partir à la découverte de plus petits éditeurs moins représentés en librairie et de dénicher leurs pépites. Je vous conseille de vous arrêter sur ses plus petits stands pour discuter avec les éditeurs particulièrement à l’écoute. Ils se feront un plaisir de vous présenter fièrement leur beau catalogue.

Alors, on se retrouve tous au salon ?

Laisser un commentaire