Jeunesse, Livres

Ronde de nuit

Je remercie chaleureusement les éditions Didier Jeunesse qui m’ont permis de découvrir ce magnifique album.

20h. Tandis que l’obscurité de la nuit engloutit la ville petit à petit, la lune majestueuse fait son entrée en scène. 21h35, le dîner terminé, il est temps de fermer rideaux et volets et de se laisser bercer par les bras de Morphée. Pour les chauves-souris, ces demoiselles de la nuit, le petit déjeuner est servi. Le tourbillon d’insectes éblouis par la lumière d’un réverbère fera l’affaire. Et tandis qu’à 22h30 une fête bat son plein au dernier étage d’un immeuble, quelques heures plus tard une lectrice passionnée ne peut se résoudre à reposer son roman.

Bienvenue dans le vaste univers de la Ronde de nuit.

Pois

Mon avis

Dans les albums jeunesse on retrouve toujours un peu les mêmes thèmes. Le loup et la nuit sont des grands classiques. Que ce soit l’un ou l’autre, il est le plus souvent question d’imagination débridée et d’angoisses incontrôlées.

C’est un fait, la nuit fait peur car elle renferme de trop inquiétants mystères : vampires assoiffés de sang, monstres cachés sous les lits des enfants, bruits cauchemardesques…

Pourtant dans Ronde de nuit, Simon Hureau, à la fois auteur et illustrateur, ne met l’accent sur aucun de ces terrifiants éléments. La force de ce magnifique album réside dans cette façon originale de traiter le thème de la nuit. Aucun monstre à l’horizon mais plutôt la vie ordinaire d’hommes, de femmes ou d’animaux qui vivent la nuit : un gardien qui veille sur les trésors d’un musée, une fête qui bat son plein au dernier étage d’un immeuble, un renard qui traverse la route sous les phares d’une voiture. Simon Hureau joue avec les ombres et la lumière de manière incroyable et rend probablement ici un merveilleux hommage à Rembrandt. Il utilise un camaïeu de bleus absolument fascinant qui donne l’impression que, plus on tourne les pages, plus la nuit tombe sur la ville et la campagne. Et même si c’est la nuit, les  planches ne sont jamais sombres car la lumière qu’on voit percer à travers les persiennes d’un appartement ou les yeux vifs et bienveillants d’une chouette, donne à l’ensemble de l’album un dynamisme et une poésie incroyable.

  rondedenuit_double1

Ronde de nuit est album incroyable, doux, poétique et magique qui renouvèle avec intelligence et originalité le thème de la nuit en littérature jeunesse.

Titre : Ronde de nuit

Textes et illustrations : Simon Hureau

Éditeur : Didier Jeunesse

 

 

Avec cette lecture, j’avance doucement mais surement dans mon challenge « je lis aussi des albums ».

3 Comments

  1. Sophie Hérisson

    21 janvier, 2013 at 11 h 20 min

    Tu me donnes très envie de découvrir cet album, merci beaucoup!

    1. BlablaYA

      21 janvier, 2013 at 17 h 47 min

      Merci à toi pour ton commentaire.
      Si tu as l’occasion d’y jeter un œil fonce, tu ne le regretteras pas. Il est vraiment très beau.
      A très vite pour de nouvelles découvertes…

Laisser un commentaire