Lifestyle

Goodbye mon Capitaine !

Triste nouvelle ce matin au petit-déjeuner.

Robin Williams s’en est allé…

Étrange sensation que celle d’être émue par la mort d’une personnalité.

Après tout, Robin, je ne le connaissais pas… Et pourtant je l’avoue ce matin, j’ai eu les poils.

Enfants des années 80 et 90, on a tous une histoire avec Robin Williams.

La première fois que j’ai rencontré Robin, c’était dans Jumanji. Il m’a captivée. Qui était cet homme, tout droit venu d’un jeu de société, qui savait tenir un tigre à distance ? Grâce à lui, j’ai longtemps rêvé que mes jeux de société prennent vie et me transportent dans des aventures complètement folles.

J’ai ensuite suivi Robin dans Jack dont le corps grandissait trop vite. Il m’a émue et fait rire à la fois. J’ai longtemps eu peur de souffrir, moi aussi de la maladie du cupar !…

Et puis Robin m’a gardée pendant mes premières soirées en solitaire, quand on est trop content que les parents soient partis quelques heures au cinéma. Madame Doubtfire m’a fait rire…

Plus grande, j’ai suivi avec lui des cours de lettres pas comme les autres et passionnants. Avec Le Cercle des poètes disparus, j’ai découvert Shakespeare, le théâtre et la littérature.

Et puis il y a eu le poignant Will Hunting

Robin Williams a touché une génération. Moi, il m’a séduite avec son grand sourire, son rire communicateur et ses clins d’œil espiègles.

Une partie de mon enfance est partie avec lui ce matin…

Goodbye mon Capitaine…

Carpe Diem !

Jumanji-Robin-Williams

Madame-doubtfire-Robin-Williams

cercle-des-poetes-disparus-Williams

Will-Hunting-Williams

6 Comments

  1. Colins Salinger

    12 août, 2014 at 10 h 31 min

    Merci pour ce bel article!!! Tu as raison une part de joie et d’innocence de toute une génération vient de nous être volées. Carpe diem

    1. Blablayablog

      12 août, 2014 at 10 h 38 min

      Maintenant, à nous de transmettre son sourire. Il fera rire nos enfants 😉

  2. Ma cabane à livres

    12 août, 2014 at 10 h 40 min

    Bel hommage ! Il a accompagné nos jeunes années et les suivantes. Même si on ne le connaissait pas, ça fait qd même quelque chose… 🙁

    1. Blablayablog

      12 août, 2014 at 10 h 58 min

      Oui… D’aussi loin que je me souvienne, c’est la première fois que je suis émue par la mort d’une personnalité.

  3. Les_vraies_choses

    12 août, 2014 at 11 h 44 min

    Même sentiments ici. Se contenir au bureau en apprenant cette triste nouvelle mais avoir envie de verser quelques larmes. Plus qu’un acteur, un homme fordimable.

    1. Blablayablog

      12 août, 2014 at 13 h 59 min

      Il a bercé toute une génération…
      C’est dingue tous les hommages qu’on peut lire.

Laisser un commentaire