Jeunesse, Livres

Nos étoiles contraires : le roman qui donne envie de vivre

Il y a des livres qu’on a tellement aimé, qui nous ont touché au plus profond, qu’on a du mal à en parler. Et c’est comme si on n’avait pas envie d’en parler de peur que ça nous échappe. Aujourd’hui, j’ai eu le temps de murir les choses et d’y réfléchir. Mais si je pense que je ne réussirai probablement pas à me démarquer des 125 789 (chiffre au hasard !!) critiques élogieuses de Nos étoiles contraires, j’espère au moins vous donner envie d’y jeter un œil.

Nos étoiles contraires, c’est le dernier né de John Green. Si en France John Green commence à être de plus en plus connu, aux États-Unis c’est une star ! Il est l’auteur de Will & Will, Le Théorème des Katherine et Qui es-tu Alaska. J’avais lu ce dernier à l’époque de sa sortie et j’avais été déçue. Je n’avais pas du tout accroché au style et j’étais passée totalement à côté, ne m’étant pas attachée aux personnages. A l’époque, ma déception avait donné lieu à une horde de commentaires du style « quoi, tu n’aimes pas John Greeeeeeeen ??? » (à prononcer avec pleins de « i » bien aigus !). Mais comme je ne m’avoue pas vaincue, et que je suis curieuse, j’ai eu envie de lire Nos étoiles contraires. Je me suis donc lancée avec prudence. Nos étoiles contraires, tout le monde en a parlé avec tant de passion et de sanglots dans la voix que je me méfiais.

Mais sur ce coup-là, je dois bien avouer que John Green m’a eue. En quelques pages, pour ne pas dire phrases, il m’a happée et convertie à son style. Pour ceux qui ne connaissent pas, il est ici question de cancer. Rien de très réjouissant vous allez me dire ? Et pourtant…

Pois

Hazel Grace est atteinte d’un putain de cancer (disons-le franchement) qui la bouffe et la force à être branchée 24h/24h à une machine qui l’aide à respirer. Pas d’amélioration à l’horizon, et pourtant, malgré des déprimes passagères, Hazel est loin de se morfondre. Augustus, lui, est en rémission d’un cancer qui lui a pris l’une de ses jambes. C’est un jeune homme plein de vie et d’humour. Alors forcément, quand tous les deux se rencontrent, ça fait des étincelles.

Contre toute attente, pas de pathos ni de mièvrerie à l’horizon. Non, juste une belle histoire entre deux adolescents. Plus qu’une histoire d’amour qui aurait pu paraître fleur bleu, c’est un livre sur la vie. Nos étoiles contraires est d’une justesse incroyable. John Green nous emporte dans un tourbillon d’émotions. Il ne tombe à aucun moment dans la facilité d’un tel sujet et nous épargne une morale pleine de bons sentiments sur la maladie, l’injustice… Et quel humour !

Nos étoiles contraires m’a complètement retournée et je conseille la lecture à tout le monde. Pas parce qu’il est question d’un sujet fort et sensible, mais juste parce que c’est brillant, tout simplement.

A noter qu’un film est actuellement en tournage.

Nos étoiles contraires John Green

Titre : Nos étoiles contraires

Auteur : John Green

Éditeur : Nathan

8 Comments

    1. blablaya

      28 août, 2013 at 10 h 06 min

      Pour moi aussi. Gros, gros coup de cœur 🙂

  1. La tête dans les livres

    28 août, 2013 at 10 h 43 min

    Une très jolie histoire, j’ai hâte de voir ce que va donner le film!

    1. blablaya

      28 août, 2013 at 18 h 45 min

      Je suis aussi très curieuse de voir ce que le film va donner. J’espère que ça sera à la hauteur et pas trop fleur bleue et tire larmes. On verra bien…

  2. céline

    28 août, 2013 at 21 h 55 min

    Je le note, ce que tu en dis donne très envie de le découvrir 🙂

    1. blablaya

      29 août, 2013 at 8 h 22 min

      Je te le conseille vivement 🙂

  3. Ophélie Feedbackbaby

    31 août, 2013 at 9 h 11 min

    C’est un beau livre paraît-il… Mes copines libraires m’ont encouragée à le lire. Mais j’ai tellement de bouquins à finir avant… Malgré tout, je le note ! Avec un peu de chance, je vais dézinguer ma Pile à Lire à une vitesse impressionnante à la rentrée 😉

    1. blablaya

      2 septembre, 2013 at 10 h 31 min

      C’est vrai que tous ces livres qu’on a à lire c’est parfois décourageant !! On n’a pas assez de temps… Faut faire des choix. En tout cas si un jour tu succombes à la folie Nos étoiles contraires, n’hésites pas à me donner ton avis 🙂

Laissez-moi un commentaire