Voyages

Mon (premier) super week-end à Lyon

Les 6 et 7 juillet dernier, j’ai découvert pour la toute première fois la jolie ville de Lyon. Ça faisait plusieurs années que je souhaitais visiter la capitale des Gaules, alors quand le site Synbud m’a invitée à mon premier blogtrip, j’ai improvisé une danse de la joie hyper technique. Enfin, pour être tout à fait honnête avec vous, je n’ai pas tout de suite bien compris que j’étais invitée – #LeBoulet–, mais une fois les choses plus claires dans ma cervelle de pois chiche, j’ai sauté partout ! Alors j’ai prolongé le voyage de deux jours et embarqué Nicolas dans mes valises. C’était un super week-end à Lyon malgré la chaleur caniculaire. Je vous raconte tout.


 

Jeudi 6 juillet 17 heures. Nous arrivons dans le centre de Lyon et prenons possession de notre logement loué sur Be My Home (l’équivalent Lyonnais de Airbnb) pour le week-end. Nous sommes logés rue de la Charité, sur la Presqu’île de Lyon. Une localisation idéale pour découvrir la ville. Six étages plus tard et des litres de sueur en moins – il fait déjà très chaud –, nous arrivons dans un appartement spacieux et design avec une douche à l’italienne gigantesque. Vu la chaleur qui s’annonce, on risque d’y passer un peu de temps ! L’heure de retrouver le groupe pour la soirée Synbud et Rhône Express est arrivée. Nous nous rendons tous dans le centre de maintenance des trains, un lieu indus plutôt canon pour une soirée sympa. Je découvre les excellents cocktails sans alcool Citrojito et goûte des mini burgers aux insectes ! Je fais la connaissance de blogueurs très sympa – coucou Ti’ piment et Evasion conseil – et discute avec la Synteam avant de rentrer dans le centre de Lyon. Une longue journée nous attend le lendemain !

 

Un-weekend-a-lyon.jpg

 

Faire du vélo électrique sur la colline de Fourvière

Réveil matinal le vendredi 7 juillet. Une partie du groupe a rendez-vous sur les quais de Saône pour une balade à vélo électrique avec Lyon Bike Tour. C’est la première fois que je monte sur un vélo électrique, et il fallait bien ça pour gravir la colline de Fourvière sans effort ! C’est assez dingue comme sensation. Pour la petite anecdote, j’avais pris le seul vélo qui ne fonctionnait pas et l’ai échangé avec notre super guide juste avant la montée. Mégane a été incroyable. Elle a monté la colline sans assistance électrique. Chapeau 😉 Nous admirons la vue sur la ville depuis l’esplanade de la basilique, nous apercevons les Alpes au loin et visitons l’église. Elle est somptueuse, à l’intérieur comme à l’extérieur. Il est déjà l’heure de rentrer et nous fonçons sur nos bolides pour la deuxième activité de la journée.

Un-weekend-a-lyon14.jpg

Un-weekend-a-lyon8.jpg

Un-weekend-a-lyon8.jpg

Un-weekend-a-lyon14.jpg

Un-weekend-a-lyon8.jpg

Un-weekend-a-lyon8.jpg

 

Le vélo nous a ouvert l’appétit… ça tombe bien, le prochain lieu de rendez-vous est une jolie petite confiserie authentique dans le ravissant passage de l’Argue. Nous replongeons avec plaisir en enfance et goûtons – à l’aveugle – aux délices sucrés de Violette et Berlingots. Dans la boutique, tout est artisanal et local et la propriétaire des lieux est passionnée.

 

Un-weekend-a-lyon14.jpg

 

Après cette pause gourmande, nous rejoignons le reste de la joyeuse troupe pour un joli pique-nique sur les quais de Saône. J’aime tellement cet endroit. L’eau verte, les couleurs des maisons du vieux-Lyon, la basilique de Fourvière qui domine sur la collineJ’adore déjà la ville qui a des airs d’Italie.

 

Un-weekend-a-lyon14.jpg

Un-weekend-a-lyon14.jpg

 

Enfin, pour la dernière activité de la journée, direction la Maison des Metagram, un lieu absolument magnifique pour un après-midi DIY et broderie avec Oh my Wool !. Je ne suis pas mécontente de passer quelques heures au frais car c’est la fournaise dehors en plus, ça fait un bon moment que j’ai envie d’apprendre cette technique. J’ai adoré et je compte bien continuer sur ma lancée et broder sur mes tee-shirts.

 

Un-weekend-a-lyon14.jpg

Lyon-Design

Lyon-Design

 

Le blogtrip avec Synbud touche maintenant à sa fin et il est temps de dire au revoir aux blogueurs et de remercier la Synteam. Mais le séjour se poursuit le lendemain pour Nicolas et moi… Je retrouve donc Nicolas du côté du musée des Beaux-arts de Lyon, l’occasion de découvrir le quartier de l’Opéra pour y passer la soirée.

 

 Un-weekend-a-lyon23.JPG

La visite du vieux Lyon

Deuxième réveil à Lyon. Il fait déjà très, très chaud. Le programme du jour : découvrir les jolies ruelles du vieux Lyon et se croire un peu comme en Italie. Nous repassons le long des quais de Saône et sur la jolie Passerelle Saint George. Cet endroit est si beau. J’aimerais pouvoir me réveiller tous les matins et voir cette vue depuis chez moi !

 

Un-weekend-a-lyon26.jpg

Un-weekend-a-lyon26.jpg

 

Nous nous rendons directement au jardin des curiosités qui domine la ville et offre un point de vue différent de celui de Fourvière. L’ascension est dure – il doit bien faire 42°C – mais la balade nous permet de découvrir les ruelles ocres du vieux-Lyon. Arrivée là-haut, nous profitons d’un panorama incroyable sur Lyon. La ville est vaste et nous nous promettons de revenir vite pour découvrir toutes ses richesses.

 

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Un-weekend-a-lyon26.jpg

 

Puis nous redescendons vers le vieux Lyon et nous engouffrons dans les petites ruelles pavées. C’est si joli. Je suis immédiatement touchée par l’ambiance chaleureuse de la ville. On se croirait en Italie, j’adore 🙂 Malheureusement la chaleur est accablante et nous manquons de courage pour continuer la visite. Mais Lyon nous a tant plu que nous programmons déjà d’y revenir rapidement en automne ou au printemps.

La soirée, et le week-end lyonnais se terminent dans le super café vintage Marinette. La déco est complètement dingue, vous ne trouvez pas ?

 

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Pralines-roses-LYON

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

Les-rues-du-Vieux-Lyon

 

Lyon, on reviendra…

Nous reviendrons… Il y a encore tant de choses à découvrir : arpenter les rues de la Croix rousse, faire un pique-nique dans le parc de la Tête d’or, marcher le long des quais jusqu’à Confluences, goûter à la tarte aux pralines roses, manger dans un véritable bouchon lyonnais…

Quant à cette toute première expérience de blogtrip, elle a vraiment été enrichissante et j’ai adoré découvrir Lyon au gré des activités organisées par Synbud. J’espère avoir la chance, prochainement, de participer à un autre événement de ce genre. Merci à toute l’équipe Synbud et plus particulièrement à Sophie pour la super organisation. Et je ne peux conclure cet article sans vous parler du site Synbud – je précise au passage que rien dans mon contenu n’est sponsorisé.

 

Et Synbud, c’est quoi ?

Synbud est un moteur de recherche par destinations. Il suffit de se rendre sur le site et de taper le pays, la ville ou la région dans lequel vous prévoyez de vous rendre. Le site affiche alors tous les articles de blogs référencés pour ces destinations. C’est un outil formidable pour préparer ses vacances car on a accès, très facilement, à des articles de « vrais voyageurs ». Pas facile en effet, sur Google, de voir remonter des articles de blogs. Enfin, pour les blogueurs, c’est une excellente plateforme pour faire connaître son contenu. À la manière d’un Hellocoton du voyage, Synbud permet aux internautes de s’abonner aux articles des blogueurs référencés. Alors, que vous soyez grands voyageurs, blogueurs lifestyle avec une belle catégorie « voyages », vous me rejoignez sur Synbud ?

 

 

Et vous, connaissez-vous Lyon ? Quels sont vos quartiers préférés ? Avez-vous tenté le vélo électrique à Fourvière ?

 

 

 

Smor & Brod – 12, rue d’Auvergne, 69002 Lyon

Un restaurant d’inspiration danoise absolument délicieux et ravissant. On se régale de smorrebrods, spécialités de Copenhague, et de produits frais. Le samedi c’est brunch.

Les-rues-du-Vieux-Lyon

La limonade de Marinette – 46, rue Saint-George, 69005 Lyon

Un bistrot vintage complètement incroyable où chaque centimètre carré est recouvert de trésors chinés pendant des années. Certains de ces objets sont d’ailleurs en vente dans la boutique attenante, Les Ateliers de Marinette. On déguste la spécialité du bar : la limonade de Marinette.

Les-rues-du-Vieux-Lyon

 

2 Comments

  1. Curiosity Escapes

    29 juillet, 2017 at 13 h 54 min

    Complètement dingue cette boutique-bistrot vintage. C’est marrant que tu lui trouve des airs d’Italie, c’est vrai à certains endroits (maisons colorées sur les quais) mais pas partout. C’était un blogtrip bien sympa en tout cas.

    1. It's Sunday Time

      29 juillet, 2017 at 18 h 59 min

      Oui j’ai trouvé que le vieux Lyon avait des airs d’Italie dans les maisons colorés, les petites ruelles pavées et l’ambiance qui régnait, en tout cas le jour de ma visite. La chaleur aussi peut-être ! Le reste de la ville, en effet, ne ressemble pas vraiment à l’Italie.
      Merci pour ton petit mot.

Laisser un commentaire