Cinéma, Loisirs

Trois bonnes raisons d’aller voir Les Flingueuses… (ou pas)

J’avais rigolé, et même beaucoup rigolé dans le précédent film de Paul Feig : Mes Meilleures amies. Malgré quelques petites longueurs et un côté trop scatologique pour moi, je m’étais bidonnée. Du coup, j’attendais le réalisateur au tournant avec Les Flingueuses. Hélas, la mayonnaise n’a pas pris et aurait même presque tourné… Ce n’est clairement pas un coup de cœur, mais ça a le mérite d’être divertissant !  

 

Le synopsis

Sarah Ashburn (Sandra Bullock) est un agent spécial du FBI. Enquêtrice rigoureuse, elle est aussi arrogante que psychorigide et espère obtenir une promotion en coinçant un gros trafiquant de drogue. Mais c’est sans compter sur Shannon Mullins (Melissa McCarthy), un agent de police de Boston réputé pour son manque de délicatesse et son vocabulaire… comment dire… des plus fleuris ! Alors bien sûr toutes les deux n’ont jamais eu de partenaire (ni d’amis on peut dire) et vont devoir faire équipe ensemble. De grosses galères en perspective quoi !

Pourquoi aller voir Les Flingueuses… ou pas ?

 

Pour Melissa McCarthy

Il faut bien reconnaître à Melissa un certain talent pour le gag et la comédie. Même si elle ne fait pas dans la dentelle et qu’elle interprète toujours le même genre de personnage, celui de la tarée trash qui n’a peur de rien, elle le fait plutôt bien. Maintenant, je suis toujours un peu déçue de la voir toujours cantonnée au rôle de la fille pas délicate du tout. Déjà dans Mes meilleures amies, c’était celle qui jouait la scato vulgaire. Pourtant dans Gilmore Girls, elle était toute rigolote !

 melissa mc carthy les flingueuses

Pour l’hilarante scène de fin

Eh oui du coup, il vous faudra attendre jusqu’à la fin du film pour vous payer un vrai gros fou rire. Même si les situations comiques ne manquent pas tout au long du film (mention spéciale pour l’inoubliable scène dans laquelle Shannon Mullins cherche les coucougnettes de son responsable !), la scène bonus du générique est sans doute la plus drôle. Là, j’ai ri sans honte et sans complexe. Presque !

Flingueuses

Pour perfectionner l’art de l’insulte made in USA

Si les cours de LV1 au lycée vous ont appris à situer Kevin dans son appartement (in the kitchen, in the bathroom…), ils ont en revanche totalement fait l’impasse sur le bon usage des insultes en pays étranger. Pas de panique, une petite séquence de rattrapage avec Les Flingueuses et vous devriez rattraper votre retard ! Si, si, j’ai appris tout plein d’insultes fleuries à utiliser dans toutes les occasions !

 Les flingueuses

Je ne sais pas si je vous aurai donné envie d’aller voir le film, en tout cas, sachez qu’il sortira en France le 21 août.

 

 

2 Comments

  1. auroreinparis

    8 août, 2013 at 10 h 00 min

    La Bande annonce ne me disait rien qui vaille malgré les deux bonnes actrices, ta critique me confirme que je vais passer mon chemin sans regret !

    1. blablaya

      8 août, 2013 at 19 h 39 min

      C’est vraiment dommage parce que Mes meilleures amies c’était vraiment chouette !

Laisser un commentaire