Loisirs

J’ai vu Joséphine s’arrondit avec Marilou Berry

Ça fait un baille que je n’étais pas venue causer ciné par ici. Il faut dire que les derniers films que j’ai vus, Hunger Games et Les Suffragettes, ne méritaient vraiment pas une chronique tant ils m’ont déçue. Depuis ces expériences malheureuses, il faut bien avouer que je boude les cinémas. Eh oui, je n’ai toujours pas vu Star Wars… mais chuuut 😉

Mais hier la malédiction des salles obscures m’a quittée. Je suis allée voir Joséphine s’arrondit et j’ai beaucoup aimé. Alors je vous vois venir d’ici, non bien sûr ce n’est pas le film du siècle mais j’ai franchement rigolé de bon cœur.

Ça parle de quoi ?

Bon ben tout est dans le titre quoi ! Joséphine et son Gilles chéri – qui a beaucoup de l’homme parfait selon elle, on ne va pas la contredire 😉 – sont sur le point de devenir parents. Une situation à laquelle ils ne s’attendaient pas vraiment et qu’ils vont aborder chacun à leur manière.

Pourquoi c’est bien ?

Parce qu’on rigole de bon cœur ! En tout cas, moi j’ai vraiment rigolé à en avoir les larmes aux yeux. J’avais déjà beaucoup aimé le premier film et le deuxième m’a plu tout autant… sinon plus ? Cette Joséphine, incarnée à merveille par une Marilou Berry que je trouve vraiment très très jolie, est complètement folle-dingue. Et j’aime beaucoup ce genre de nana sans limite qui arrivent toujours à se mettre dans des situations loufoques. Par bien des côtés elle me fait penser à la génialissime Julie, héroïne du roman Demain j’arrête !. Dans Joséphine s’arrondit, la folie monte progressivement en puissance jusqu’à un dénouement complètement survolté qui m’a déclenché de bon gros fou-rires !

Film-Josephine-s-arrondit

Là où je trouve que ce deuxième opus est vraiment bien fait, c’est qu’il apparaît plutôt naturel. Bien sûr certaines situations sont hyper exagérées et peu plausibles – on est quand même au cinéma ! – mais les personnages sont simples et (presque) comme tout le monde. La bande de potes de Joséphine pourrait (presque) être la mienne, le couple Gilles-Joséphine pourrait être le mien – cette scène devant un dérivé de Top Chef… on a tellement ri ! – et son chat pourrait… Ah non pas le chat en fait. Brad Pitt – n’est-ce pas le nom de chat le plus génial de tous les temps ? –  est bien plus docile que mon gros Flaubert !

JOSPHINE-SARRONDIT-avec-Marilou-Berry

Quant à la question de la maternité, elle est amenée d’une façon très franche et sans tabous. La grossesse n’est pas toujours le plus beau moment dans la vie d’une femme, tout n’est pas rose et évident et la peur de l’accouchement n’est pas niée. Franchement, les questions et les craintes de Joséphine tout au long de sa grossesse – est-ce que son bébé va être beau ? est-ce qu’elle va l’aimer et être une bonne mère ? est-ce qu’elle risque de se faire déchirer la sch***…  – je suis certaine que je me les poserai le moment venu !

Marilou-Berry-Josephine-s-arrondit

Joséphine est une fille comme tout le monde, peut-être un peu plus folle que la moyenne – encore que ! – et c’est pour ça qu’on s’identifie à elle et qu’on l’aime. Comme le dit Marilou, c’est une « héroïne générationnelle ».

Et vous, avez-vous aimé Joséphine s’arrondit


JOSÉPHINE S’ARRONDIT – Bande-annonce par vodkaster

4 Comments

  1. Rose Prune

    11 février, 2016 at 18 h 25 min

    J’avais bien aimé le premier dc je serai au rendez-vous pour ce 2ème.
    J’aime bien l’idée de faire un film comique pour fille qui soit français.
    Le fait qu’elle soit fofolle telle Bridget Jones ajoute de la lègereté dont on a besoin en ce moment.
    Bisous à toi!
    (J’ai prévu de voir Star Wars en dvd)
    https://lachambreroseetnoire.wordpress.com/2016/02/08/divers-beaute/

    1. Blablayablog

      12 février, 2016 at 10 h 30 min

      Si tu as aimé le premier film, ce deuxième opus devrait aussi te plaire. En tout cas je l’espère 🙂
      Merci beaucoup pour ton commentaire. A bientôt.

      Ah… et pour Star Wars je me sens d’un coup moins seule 😉

  2. tanja

    12 février, 2016 at 12 h 45 min

    J’ai hâte de le voir 😀

Laisser un commentaire