Littérature générale, Livres

J’ai pris l’avion avec Michel Bussi (et on s’est pas crashé !)

 Quand j’ai commencé à lire Un avion sans elle de Michel Bussi, j’attendais en salle d’embarquement. Eh ouais je suis comme ça moi : quand je choisis mes lectures je ne le fais pas à la légère ! Enfin bon, malgré l’excitation du voyage, au moment de monter dans l’avion je ne faisais pas la maligne avec mon livre dans la main. Et si cette histoire me portait malheur ?!!

Heureusement, le roman n’était pas prémonitoire et, en plus, je l’ai beaucoup aimé.

Un avion sans elle, ça parle de quoi ?

Quelle est l’identité de ce bébé de 3 mois, le seul survivant d’un crash d’avion ? Est-elle Lyse-Rose de Carville, riche héritière d’une famille fortunée, ou Emilie Vitrac, la sœur du gentil Marc ? Les Carville et les Vitrac sont diamétralement opposés et se disputent la garde du miraculeux nourrisson.

Dix-huit ans après le drame, Crédule-Grand-Duc, un détective privé engagé par les Carville pour résoudre le mystère du mont Terrible prétend avoir enfin découvert toute la vérité avant d’être assassiné. Il laisse derrière lui un cahier contenant tous les détails de sa looongue enquête. Un journal qui révèlera enfin l’identité de celle que les médias ont surnommé la libellule… et qu’ils sont nombreux à rechercher.

 

C’est pour qui ?

Pour ceux qui n’ont pas peur en avion, premièrement !! Mais aussi et surtout pour tous les lecteurs qui souhaitent lire un petit polar français bien ficelé et haletant. L’intrigue nous accroche dès les premières lignes et nous tient en haleine jusqu’à la révélation finale. Chaque fois que l’on croit avoir levé le voile sur l’identité du bébé, Michel Bussi nous surprend. On aime à se laisser porter par une intrigue plus complexe qu’il n’y paraît.

 

On lit ou pas ?

On lit parce que c’est efficace et qu’on passe un très bon moment. Alors ce n’est pas LE polar du siècle et les personnages peuvent paraître un peu caricaturaux, mais le fait est que l’on se prend au jeu des premières lignes jusqu’aux dernières. C’est un très chouette page-turner à lire en toutes circonstances… sauf peu-être dans l’avion si vous êtes superstitieux !

CVT_Un-avion-sans-elle_6440

 

 

Titre : Un avion sans elle

Auteur : Michel Bussi

Éditeur : Pocket

10 Comments

  1. auroreinparis

    28 septembre, 2014 at 20 h 20 min

    Je l’ai dévoré, il est plutôt pas mal ce petit bouquin !

    1. Blablayablog

      29 septembre, 2014 at 10 h 42 min

      Il est vraiment haletant oui ! Et puis cette intrigue… un seul survivant après un crash d’avion et on ne connaît pas son identité !! C’est une super idée 😉

  2. Ophélie Feedbackbaby

    28 septembre, 2014 at 21 h 13 min

    Si je n’avais pas dix mille bouquins en attente, je l’achèterai directement ! Mais il va falloir que je l’ajoute à la « liste à acheter » pour plus tard… Merci de ton petit avis, ça rend curieux !

    1. Blablayablog

      29 septembre, 2014 at 10 h 43 min

      Ah, cette fameuse « liste à acheter », un puits sans fonds !!
      En tout cas, je te recommande ce petit roman policier vraiment très chouette. Je l’ai dévoré 🙂

      1. Ophélie Feedbackbaby

        29 septembre, 2014 at 21 h 26 min

        Alors il faudrait peut-être que je me mette un « rappel » pour quand je reviendrai en France à Noël ! Les librairies frenchy me manquent tellement !

        1. Blablayablog

          30 septembre, 2014 at 15 h 36 min

          Il y a une librairie française à Budapest ?
          Tu rentres définitivement en France en décembre ou c’est juste pour les fêtes ?

  3. dici dela deverywhere

    29 septembre, 2014 at 10 h 38 min

    je l’ai lu cet été. Et je l’ai dévoré !
    Très bien écrite, l’intrigue policière est vraiment prenante et bien pensée.
    Je ne connaissais pas cet auteur. As tu lu d’autres romans de Bussi ?

    1. Blablayablog

      29 septembre, 2014 at 11 h 01 min

      Merci pour ton p’tit mot 🙂
      Je n’ai pas encore lu d’autres romans de Michel Bussi. Il a énormément de succès en ce moment. J’ai « N’oublier jamais » dans ma bibliothèque. La quatrième de couverture me tente bien… Je le lirai un de ces jours. « Nymphéas noirs » a également pas mal fait parler de lui.

  4. Livresse des Mots

    17 juin, 2015 at 15 h 32 min

    Je suis en train de lire tout ton blog, du moins la partie « livres » et je vois qu’on a vraiment beaucoup de goûts en commun ! 😉
    J’ai beaucoup apprécié ce roman, même si j’ai vu venir certains éléments de la chute.

    1. Blablayablog

      17 juin, 2015 at 15 h 40 min

      Merci pour le temps passé à lire mon blog 🙂
      Si nous avons les mêmes goûts, je m’en vais donc faire un tour sur le tiens. J’y trouverai sans doute de bons conseils de lecture 🙂

Laisser un commentaire