Jeunesse, Livres

Instinct de Vincent Villeminot

Tim n’a que de vagues souvenirs de l’accident de voiture qui a tué ses parents et son grand frère. Quand il se réveille dans un hôpital, il ne se souvient que d’une chose étrange : l’impression d’avoir été un ours. Il se rappelle l’odeur du sang et de la mort, du daim dans la forêt qu’il voulait tout bonnement dévorer… Rien de plus.

Mais un inspecteur de la Brigade des Stup, qui enquête sur les circonstances étranges de la mort de la famille de l’adolescent, entend bien tirer les vers du nez à Tim. Et si le jeune homme, sous l’emprise d’une drogue dangereuse avait lui-même tué son frère et ses parents ? Et pourquoi cet étrange psychiatre, le docteur McIntyre s’intéresse-t-il tant à lui et plus particulièrement à sa folle histoire d’ours ?

Lorsque ce professeur propose à Tim de le suivre en France pour séjourner quelques temps dans son institut spécialisé dans la lycanthropie, la vie de Tim bascule…

Mon avis

Comme un grizzly affamé qui erre depuis des semaines à la recherche d’une bonne proie à se mettre sous la dent, j’ai littéralement dévoré ce livre. Je n’en ai fait qu’une bouchée. En seulement quelques lignes j’étais conquise. C’est fou comme quand un livre est bon, on s’en rend compte en seulement quelques phrases !

J’ai beaucoup aimé les différents personnages. Je me suis toute de suite sentie passionnée par la vie de ce pauvre Tim, cet adolescent complètement déboussolé par la perte de sa famille. Au début, Tim est très distant face à la situation. Il garde ses émotions bien enfouies, il est assez froid. Pourtant, je me suis tout de suite prise d’affection pour lui. La distance qui est mise entre le narrateur omniscient et le lecteur m’a interpellée d’emblée et m’a donné une envie folle de poursuivre ma lecture pour en savoir plus. J’ai aimé suivre l’évolution de Tim au cours du récit (la découverte de sa vraie nature, son comportement avec ses colocataires Shariff et Flora…) Les autres personnages, quant à eux, sont d’une richesse incroyable. Il y a Flora tout d’abord, l’adolescente introvertie passionnée de hacking qui ne laisse que peu de gens percer sa personnalité. Et Shariff, plus tout à fait un enfant mais pas encore un adulte, plein d’humour et d’une intelligence folle pour son âge est loin d’avoir révélé toutes ses qualités dans ce premier tome.

Quant à l’univers, il est tout simplement génial ! Le thème de la lycanthropie est traité avec originalité et intelligence… et ça fait du bien ! Tout y est maîtrisé, même les plus folles trouvailles (je n’en dis pas plus de peur de spoiler !!) On tourne les pages sans s’en rendre compte et on se délecte de cette lecture passionnante. Et si la première partie du roman présente l’univers et les personnages et reste du coup assez descriptive, la seconde en revanche, nous plonge au cœur de l’action. Là, plus possible de s’arrêter. Les péripéties s’enchaînent à un rythme effréné, et les cinquante dernières pages ne nous laissent aucun répit. L’action est chronométrée presque secondes après secondes et c’est le souffle court qu’on termine ce roman. Il me tarde de lire la suite (et ça ne saurait tarder) en espérant qu’elle soit à la hauteur de ce premier tome.

instinct-Vincent-Villeminot

Titre : Instinct, tome 1

Auteur : Vincent Villeminot

Éditeur : Nathan

Collection : « Blast »

1 Comment

  1. 2012 : l’heure du bilan a sonné «

    31 décembre, 2012 at 17 h 38 min

    […] Instinct de Vincent Villeminot aux éditions Nathan […]

Laisser un commentaire