Exposition, Loisirs

[Expo] Voyage au pays de Jacques Demy

C’est désormais devenu une habitude chez moi de faire les expos dans les derniers jours !

Vous savez comment ça se passe. Au moment où l’événement fait la une et où vous voyez les affiches dans le métro vous vous dites que vous irez. Vous poussez même le vice jusqu’à noter les dates dans votre agenda, oui, celui que vous mettez 3 heures à choisir au mois de janvier sans jamais vous en servir plus de cinq fois dans l’année. Résultat : 2 mois après avoir vu la fameuse affiche, vous n’avez toujours pas fait cette fiche expo. Prise de panique, vous consultez les dates de l’événement. « Encore 3 mois, ça va j’ai le temps ». Sauf que le temps, ça passe sacrément vite. Et vous voilà maintenant à deux semaines de la fin de l’expo. Plus le choix, faut y aller !

exposition-jacques-demy

Remarquez, ce qu’il y a de bien à faire une expo dans les derniers jours, c’est qu’il n’y a personne. Vous  pouvez flâner dans les allées sans être bousculée et sans avoir à vous mettre sur la pointe des pieds pour apercevoir le quart du tiers d’un tableau – enfin, ça c’est si vous êtes comme moi et si vous mesurez 1,38 mètres les bras levés sur un tabouret ! 

exposition jacques demy

exposition jacques demy

 Photos © La Cinémathèque Française

Mais bon, revenons à nos moutons – ou ânes en l’occurrence,  nos parapluies de Cherbourg et autres demoiselles.

Après avoir vu Les Demoiselles de Rochefort confortablement installée dans une chaise longue au Grand Palais, je me devais de voir « Le monde enchanté de Jacques Demy ». Bon, en fait il faut bien l’avouer, je voulais surtout y aller pour voir les robes de Peau d’âne !! Vous imaginez,  la robe couleur du soleil en vrai, là, devant soi ?!!

Bref, la Cinémathèque a recréé l’univers coloré et musical de Jacques Demy. Peintures, photos, extraits de film, autant de documents qui nous en apprennent plus sur le réalisateur et ses influences. Certains décors ont même été recréés, comme la rue des Demoiselles et les statues du château de Peau d’âne. C’est vraiment très beau !

Et que dire des robes ? Mes yeux de petites filles sont encore pleins d’étoles et de petits cœurs !!

robe peau d'ane

 Bon, comme il ne vous reste plus que quelques petits jours pour aller voir l’expo, je vous laisse en musique pour me faire pardonner !



4 Comments

  1. Cess in the US

    30 juillet, 2013 at 2 h 55 min

    C’est vrai qu’elles sont magnifiques ces robes, même autant d’années après elles font toujours rêver !

    Je suis pareille pour les expos, je me dis « j’ai le temps j’ai le temps » et je finis toujours par y aller in extremis !

    1. blablaya

      30 juillet, 2013 at 18 h 56 min

      Peau d’Âne c’était le film que je me passais en boucle quand j’étais petite. Avec L’Histoire sans Fin et La Boum !!
      Moi, fleur-bleue ??? Naaaan !

  2. Jolly

    31 juillet, 2013 at 17 h 34 min

    Haha ça donne envie dis donc ! Merci pour cette chronique bien sympa qui rappelle des souvenirs!

Laisser un commentaire