Lifestyle

La douloureuse épreuve du premier shampoing !

Non, je ne donnerai pas de conseils sur l’entretien d’un délicat tapis en moumoute de mouton ni sur celui des poils d’un chat angora. Quoique… ! Il est question de chevelure ici… et de ma propre chevelure pour être plus précise.

Si toi aussi tu es doté d’une crinière tignasse majestueuse indomptable et soyeuse rêche, tu connais bien la douloureuse épreuve du premier shampoing… après une nouvelle coupe de cheveux. Tu sais, ce moment particulièrement angoissant où tu te décides enfin à te laver les cheveux. Et il était temps ! Parce qu’après avoir fait tout ton possible pour garder au maximum le beau lissage du coiffeur, tu dois te rendre à l’évidence : tes cheveux sont si sales que tu pourrais y développer tes propres cultures.

Alors, après avoir prié le Dieu du cheveu lisse et soyeux et sacrifié deux de tes brosses (en réalité, elles se sont cassées après le dernier brushing que tu as essayé de réaliser seule), tu oses enfin et tu sautes sous la douche. L’eau chaude qui coule sur ton visage a l’avantage de te détendre… l’espace de quelques minutes. Puis vient le moment, ô combien stressant, où tu te retrouves devant ton miroir, une paire de ciseaux dans une main, ton séchoir dans l’autre. Premier constat : c’est pas si court que ça, finalement. Deuxième constat : à peine sortie de la douche, tes cheveux ont déjà commencé à sécher… et à rebiquer sur le haut de ton crâne. POURQUOI ???

Et te voilà enfin lancée dans le séchage de ta chevelure. Ta mission : que tes cheveux ne se mettent pas à défier les règles de la gravité, te faisant inévitablement ressembler à un champignon. Et tous les moyens sont bons ! Résultat : la coupe, que tu trouvais si jolie il y a quelques jours est finalement : 1)ratée 2)moche 3)incoiffable 4)très courte, en fait ! Tant pis pour toi, va falloir t’y faire !

Morceaux choisis, rien que pour toi lecteur, à propos de ma délicate crinière :

« Oh ben il y en a largement assez pour deux têtes avec vous » Je suis bien d’accord ! D’ailleurs s’il y a des preneuses, possibilité de faire du troc ! Échange cheveux contre belle paire de bottines. Des intéressé(e)s ?

« Je ne vais pas prendre mes ciseaux, vos cheveux vont les casser » Ah ! Vous croyez qu’elle va sortir la débroussailleuse ? !

« Si je faisais ça avec mes autres clientes, elles m’intenteraient un procès » T’as de la chance que je sois docile coco, parce que moi aussi je pourrai… en fait !

2 Comments

  1. Kono

    28 novembre, 2013 at 21 h 16 min

    Tes cheveux sont si affreux que ça ?! Puis tes coiffeurs (ou coiffeuses) sont pas très sympas… ! x) Tu ne voudrais pas essayer le lissage brésilien ? Par contre ça coûte une blinde (après ça dépend de la longueur de tes cheveux).

    Avant quand j’allais chez le coiffeur et que je détestais leur brushing, ma seule envie c’était d’aller me laver les cheveux ! Comme quoi ^^

    1. BlablaYa

      28 novembre, 2013 at 23 h 41 min

      J’exagère… un peu !! Disons que j’ai les cheveux très très épais et qui ont tendance à faire tout sauf ce que je veux !

Laisser un commentaire