Cinéma, Loisirs

Avant d’aller dormir : du livre au film

Aïe ! Cette fois ça ne passe pas, dommage !

Des adaptations, j’en ai vues des plus ou moins réussies. Il y a celles qui rendent de beaux hommages aux livres, comme Nos étoiles contraires, celles qui me donneraient presque envie de regarder l’intégrale de Dora l’exploratrice en mangeant des tomates, et il y a Avant d’aller dormir, le film. À classer dans la catégorie des adaptations qui ne servent à rien et des films à regarder que si vous n’avez rien de mieux à faire – croyez-moi, vous avez mieux à faire !

Before I Go To Sleep Nicole Kidman 

Le livre, il parle de quoi ?

Suite à un accident, Christine souffre d’une amnésie bien particulière : chaque matin elle se réveille à côté d’un homme qu’elle ne connaît pas, sans même se souvenir de son identité.

Pour se guérir de ce mal qui l’affecte, elle et sa famille, elle tient un journal intime sur les conseils de son médecin le docteur Nasch. Tous les jours, elle retranscrit scrupuleusement toutes les informations qu’elle a récoltées au cours de sa journée pour espérer, ainsi, reconstituer progressivement le cours de son existence. Elle n’a pas encore idée des secrets que cachent son passé…

Le roman de S. J. Watson est un bon thriller psychologique porté par une héroïne qu’on apprend à connaître au rythme de ses rares souvenirs. L’intrigue est prenante, le rythme soutenu malgré quelques petites longueurs et la révélation finale inattendue – en tout cas moi j’avais plusieurs hypothèse, mais pas celle-là. Bref, un excellent page-turner qui aurait pu être un thriller particulièrement efficace au cinéma.

Avant-daller-dormir-nicole-kidman-colin-firth

Et le film, il donne quoi ?

Euh… Pas grand-chose. Si j’étais une puriste des adaptations hyper-méga-trop-fidèles aux bouquins, je pourrai bien sûr m’insurger devant la quantité de libertés par rapport au scénario original, dont la plus flagrante : le journal intime qui devient dans le film un journal vidéo. Mais ce n’est pas ça le problème avec le film de Rowan Joffe. D’autant que ce changement en particulier est, selon moi, tout à fait justifiable et judicieux. On ne fait pas un film en copiant/collant au livre, on l’adapte – d’où le terme adaptation, ouais je sais, je suis hyper perspicace comme nana.

Non, le vrai problème c’est que le film est plat et insignifiant à l’image de son actrice principale qui ne semble avoir qu’une seule et même expression au catalogue. Et on ne peut même pas dire qu’il y a plus d’action que dans le livre. Non, on s’ennuie simplement pendant un peu plus de 90 minutes qui nous paraissent interminables. La résolution de l’intrigue tombe comme un cheveu sur la soupe, portée par un Colin Firth tout mou. Pire que tout, la fin, larmoyante et cul-cul, donne à l’ensemble du film le sentiment d’être devant un mélo du dimanche après-midi sur M6. On est bien loin du thriller psychologique haletant.

Bref, on oublie et on attend Gone Girl !

Avant-daller-dormir-film-nicole-kidman

6 Comments

  1. Lilly Turtle

    9 octobre, 2014 at 16 h 03 min

    Salut,

    J’aime bien lire tes articles (je ne suis pas du genre bavarde comme lectrice, par contre ^^) et là, je poste juste pour te signaler que tu as fait une petite faute d’inattention (ça arrive aux meilleurs, la preuve 😉 )
    « Le livre il parle de quoi ? » devrait plutôt être « Le FILM, il parle de quoi ? », non ? 😉

    Sinon, je tiens à dire que tu m’as donné envie de découvrir « nos étoiles contraires », qui n’est pourtant pas mon style habituel =)

    Au plaisir de te lire !

    1. Blablayablog

      9 octobre, 2014 at 16 h 34 min

      Merci beaucoup pour ton petit mot. Ça fait toujours hyper plaisir de savoir qu’on est lue et appréciée. Alors merci, merci et merci !!
      En plus tu as l’œil ! J’ai rectifié de suite mon erreur. Je voulais en effet mettre « Le livre il parle de quoi ? » suivi de « Et le film il donne quoi ? », en opposition au livre ! J’essaie toujours de faire le plus attention possible à mon orthographe et ma grammaire, aux coquilles… mais je sais qu’il reste toujours des choses. Grrr !
      Merci pour ta vigilance 🙂
      Pour Nos étoiles contraires, je suis ravie de t’avoir donné envie de découvrir ce roman aujourd’hui culte pour moi. J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi. N’hésite pas à venir échanger avec moi à ce sujet. Et puis si tu en as envie, regarde aussi le film. Il rend un si bel hommage au livre…
      Je pourrai parler pendant des heures de Nos étoiles contraires ! Mais chuuut. Je te laisse le découvrir.
      A bientôt.

  2. MamzelDree

    24 octobre, 2014 at 20 h 45 min

    Ah le syno a l’air super intéressant, mais si tu dis que l’adaptation est nulle, ça ne donne pas envie !

    Merci pour ton avis en tous cas ! 🙂

    1. Blablayablog

      26 octobre, 2014 at 9 h 07 min

      Oui c’est vraiment dommage parce que comme tu dit, le synopsis était super prometteur. Le livre vaut vraiment le coup, en revanche.
      Si tu veux un bon thriller en ce moment au cinéma, cours vite voir Gone Girl. Tu peux aussi te jeter sur le livre les yeux fermés. Enfin, mieux vaut qu’ils soient ouverts pour le coup, mais tu vois ce que je veux dire !
      Merci pour ton p’tit mot.

  3. Manue

    19 décembre, 2014 at 16 h 51 min

    Oh bah moi j’ai bien apprécié le film. Ce n’était pas le film de l’année évidemment mais j’ai passé un bon moment. Et comme j’avais lu (et adoré) le livre depuis un certain temps, je ne me souvenais plus trop bien de la fin donc ça ne m’a pas trop gâché le film non plus. Mais bien évidemment le livre était 100 fois mieux émotionnellement (je me rappelle avoir fait un cauchemar à cause de la fameuse scène de fin).

    1. Blablayablog

      22 décembre, 2014 at 10 h 28 min

      J’ai été déçue. J’avais beaucoup aimé le livre.
      Et puis 2 semaines après j’avais lu et vu Gone Girl. C’était tellement bien !!! Puissant, rythmé… Alors Avant d’aller dormir m’a paru bien fade.
      Dommage.

Laisser un commentaire