Cinéma, Loisirs

[Cinéma] World War Z : un film avec des zombies dedans

Chers lecteurs attention : une invasion de zombies est prévue pour le 3 juillet prochain ! D’ici là, prenez toutes les précautions nécessaires pour faire face à ce fléau. Vous êtes prévenus…

Hier soir, j’ai eu la chance d’assister à une projection presse en avant première en direct des locaux de la Paramount, de World War Z, super film avec des zombies dedans ! Ceux qui me connaissent et me suivent un peu savent que je me suis découvert un goût pour les chairs en décomposition. C’est une passion comme une autre, non ? 😉 J’étais donc super contente à l’idée de voir ce film avant tout le monde. En plus, j’ai reçu une sorte de kit de survie en cas d’invasion pour de vraie composé d’une petite diode rouge qui clignote, d’une balle anti-stress, d’une canette de soda avec zéro sucres – ben ouais, plus léger on échappe plus facilement aux zombies – et d’un sac en tissu. De quoi tenir… 3 minutes 22 face à une horde de fous furieux contaminés !

Un film catastrophe efficace

 

Bref, le film événement World War Z de Marc Foster, adapté du best-seller du même nom, sortira dans les salles françaises (en 3D parce que bon maintenant on ne peut plus faire sans) mercredi 3 juillet. Dans le rôle du « sauveur de la planète » hyper sexy, c’est le beau Brad Pitt qui, on doit bien l’avouer, s’en tire plutôt vachement pas mal !

Retour sur un film catastrophe efficace et rudement bien mené.

Quand Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans les embouteillages, ils ne s’attendent pas à affronter leurs pires cauchemars. Tandis que les hélicoptères survolent le ciel et que la police quadrille les rues, la ville bascule peu à peu dans le chaos. Dans les rues de Philadelphie, des humains rendus fous par une contamination mystérieuse s’en prennent aux habitants désœuvrés. Les origines du fléau sont inconnues et le nombre de victimes augmente de minute en minute. Et lorsque ces êtres contaminés s’en prennent à l’armée et au gouvernement, Gerry Lane, ancien enquêteur des Nations Unies, est obligé de reprendre du service. Il s’engage dans une course à travers le monde pour identifier les causes de ce chaos et trouver le moyen de stopper la contamination.

world-war-z-mireille-enos-brad-pitt

Que je vous prévienne tout de suite : je n’ai pas lu le livre de Marc Foster. Du coup, mon avis est uniquement basé sur mon ressenti du film. Je ne pourrai pas, hélas, vous faire un commentaire composé en trois parties sur les points qui font de World War Z une bonne ou une mauvaise adaptation ciné. Vous êtes déçus ?

Toujours est-il que pour moi, c’est une excellente surprise. J’ai vraiment accroché dès les premières minutes du film. Faut dire que ça commence fort ! Les péripéties s’enchaînent à un rythme effréné mené par un Brad Pitt incroyablement sexy et efficace. Le père de famille que l’on souhaiterait toutes pour nos enfants. Grrr… Bruce Willis est bien pâle à côté de Brad dans ce rôle de super fort qui sauve tout le monde… ou pas.

WORLD WAR Z

World War Z nous tient vraiment en haleine du début à la fin. On sursaute, on tremble, on se cramponne à l’accoudoir du siège d’à-côté, déjà tout déchiré de la séance précédente, ou au bras du mec qui nous accompagne ce soir-là, trop content de nous voir littéralement sauter sur lui, paniquée à chaque apparition d’un zombie en 3D. On ressort de la séance légèrement parano sur les bords, persuadé que les zombies sont partout autour de nous… et surtout dans les transports en commun à Châtelet les Halles un soir après 23 heures…

World-War-Z-zombies

1 Comment

  1. auroreinparis

    5 juillet, 2013 at 13 h 04 min

    Je vais le voir samedi normalement et j’ai déjà eu tous les sons de cloches ! Hâte de me faire mon avis !

Laisser un commentaire